Le chantier en 1963
The church under construction in 1963




Dans les années 1960 la ville connaît une extension considérable sous l'impulsion de son maire Jacques Duhamel. De nouveaux quartiers sont créés surtout en direction de l'ouest.

Un concours d'architectes fut lancé en 1960 pour la construction d'un ensemble paroissial sur le thème de St-Jean, la charité envers Dieu, la charité envers le prochain avec une référence à l'Apocalypse. En 1964 l'église Saint-Jean l'Evangéliste conçue par Anton Korady sur un projet tout à fait original et audacieux est consacrée par le cardinal Bertoli, nonce apostolique. Un arc en béton soutient tout l'édifice en même temps que la toiture dont la forme souple évoque tout à la fois des mains jointes, une voile gonflée par la brise, ou encore une tente... L'ancrage de l'ensemble repose uniquement sur deux points. Il n'y a donc pas de murs à proprement parler et la limite de l'édifice est matérialisée par des vitrages translucides ornés de grilles en fer forgé créées et réalisées par Maurice Calka (1921-1999), Premier Grand Prix de Rome en 1950, d'après des thèmes de l'Apocalypse de Saint-Jean
.

C'est à l'abbé Jean Dole que l'on doit la mise en oeuvre et la réalisation de ce chef d'oeuvre d'art religieux contemporain.

After 1960, the city extended considerably westward according to the will of the mayor Jacques Duhamel.


A contest of architects was launched in 1960 for the edification of a parish compound on the theme of charity toward God, charity toward the neighbour with a reference to the Apocalypse. St John's church was inaugurated in 1964 by the Papal Nuncio cardinal Bertoli. The church was built after Anton Korady's original and somewhat daring scheme for the time. An arch in concrete holds the whole construction in addition to a bent roof suggesting two hands joined in prayer, or a wind-filled sail or a tent as well...The structure rests on two points only. Consequently there are no walls so to speak, the limits of the building consist of semi-transparent glass windows adorned with iron gratings designed and made by Maurice Calka (1921-1999),Premier Grand Prix de Rome in 1950, which illustrate themes from the Apocalypse according to St John.

Father Jean Dole must be thanked for carrying on the scheme of this outstanding masterpiece of contemporary religious art.

 


Le bois et le béton :
Wood and concrete :


Plafond à structures voilées
Helicoidal bent roof


Un arc en béton soutient l'ensemble de l'édifice
An arch in concrete holds the whole construction

Le cuivre :
Copper :



Le fer forgé : Maurice CALKA
L'Apocalypse selon Saint-Jean


Wrought iron : Maurice CALKA
The Apocalypse according to St. John



L'artiste, Maurice Calka a voulu illustrer la révélation (Apocalypse) faite à Saint-Jean par le Saint Esprit : le combat de la lumière et de l'ombre
c'est à dire le combat du bien contre le mal, la victoire définitive revenant à Jésus Christ dans la lumière baignant la Cité Sainte


T
he artist, Maurice Calka wished to illustrate the revelation (Apocalypse) made to St John by the Holy Spirit : the fight between light and darkness
i.e. the fight between good and evil when Jesus Christ won the ultimate victory bathing the Holy City with His ligh
t

Série des quatre cavaliers.

The four horsemen group.




Le Deuxième Cavalier : les guerres.

"Alors sortit un autre cheval, couleur de feu, et à celui qui le montait il fut donné d'enlever de la terre la paix, pour que les gens s'entretuent" (Chap VI)
The second Horseman : the wars.

"Then another horse came forth that was red, and power was given to himt that sat there on to take peace from the earth, and that they should kill one another" (Chap VI)






LeTroisième Cavalier : les Epidémies.

"et voilà un cheval noir, et celui qui le montait tenait à la main une balance" (Chap VI)
The third Horseman : the Epidemics.

"and here came forth a black horse, and he that sat on him had a pair of balances in his hand" (Chap VI).

 

 

 

La Nouvelle Jérusalem.

The new Jerusalem.









Effet de transparence : la Cité Sainte.

""Et j'ai vu descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, toute prête , comme une fiancée parée pour son époux" (Chap XXI)

Transparent effect : the Holy City.

"And I could seeffalling down from the sky, near to God, the Holy City, the new Jerusalem, ready like a betrothed clad for her husband" (Chap XXI).




La Femme :
: "Un grand signe apparut dans le ciel : une femme,
vêtue de soleil , la lune sous ses pieds, et sur sa tête
une couronne de douze étoiles" (chap XXII)

The Woman :

"
There was a huge mark in the sky : a woman,
clad in su
nshine with the moon under her feet, wearing
a crown with a dozen stars"
(chap XXII)


Le Christ en Majesté
Christ in His majesty

"Et voilà un cheval blanc; celui qui le montait tenait un arc, une couronne lui fut donnée, et il sortit vainqueur et pour vaincre encore". (chap VI).

"And I saw, and behold a white horse; and he that sat on him had a bow; and a crown was given unto him, and he went forth conquering, and to conquer". (chap VI).




Etude pour l'église de Dole (1958)
A study for the church at Dole (1958)


Lazare ressuscité
Lazarus risen from the dead

Le Dragon :

"Le Dragon se tenait devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l'enfant dès sa naissance". (Chap XII).

The Dragon :

"The Dragon stood in front of the woman who was about to give birth, so as to devour the child as soon as he was born". (Chap XII).

L'Agneau :

"Il y avait un Agneau. Il se tenait debout, et il était comme immolé, ses cornes étaient au nombre de sept, ainsi que ses yeux, qui sont les sept esprits de Dieu en mission sur toute la terre" (Chap V)

The Lamb :

"There stood a Lamb as if he was to be sacrificed, his horns were seven and his eyes too, which are the seven spirits of God like His missionaries over the whole earth" (Chap V).ewh

Les Vieillards rendant grâce au Christ ressuscité avec des coupes pleines d'or et d'encens.

Old men offering thanks to Jesus Christ risen from the dead with cups filled with gold and incense.

ole earth.


Poignée de porte : le livre roulé aux sept sceaux, l'agneau et l'aigle
The door handle : the Book with seven seals, the Lamb and the Eagle

and his eyes too




L'Ange montre à Saint Jean la Nouvelle Jérusalem
The Angel shows St John the New
Jerusalem


Le Quatrième Cavalier : les Famines

"Et voilà un cheval verdâtre, celui qui était dessus, son nom était la Mort" (Chap VI)
The fourth Horseman : Famines.

"And here came forth a pale horse, and his name that sat on him was Death" (Chap VI).





Baptistère
The Fonts


 

usicale



L'illustration imusicale est une improvisation de Michel Chapuis à l'harmonium. (enregistrement J. Revel. 2002).©

 

All rights reserved.

Toute reproduction de ce site requiert l'autorisation de l'auteur..

(Voir contact ci-dessus).

©





retour à la page d'accueil