L' Hôtel Dieu de Dole fut construit relativement rapidement, de 1617 à 1686,ce qui lui confère une grande unité architecturale d'après des plans de Jean Boyvin, Président du Parlement de Dole, artisan de la défense de la ville contre les armées du prince de Condé, largement inspirés de la Renaissance lombarde.

Sont particulièrement à remarquer : le balcon extérieur à balustrade terminé par une élégante échauguette, le cloître avec un puits finement ciselé et un escalier à viorbe donnant accès au niveau supérieur, la chapelle de pur style néo-classique.




Hôtel-Dieu et couvent des Dames d'Ounans (Lycée Ch. Nodier).



Galeries du cloître


Décoration néo-classique de la chapelle (atelier Attiret).
Celle-ci étant disposée de façon que les malades alités
dans les deux grandes salles puissent suivre les offices.




Escalier à viorbe donnant accès à la galerie supérieure.

La hauteur des marches allant en diminuant au fur et à mesure de l'ascension pour rendre celle-ci plus aisée.


Echauguette et balcon



Médaillon de cheminée en marbre.

Le cygne symbolisant amour et charité.

Apothicairerie






retour à la page d'accueil