Façade baroque
de l'Hôtel de Froissard



Entrée de la Charité (XVIII°)


Cloître de la Visitation


La Charité

Construit entre 1700 et 1760, ce bâtiment était destiné
à abriter les pauvres et les orphelins.
Il fait aujourd'hui partie du lycée Ch.Nodier





Hôtel Dieu de nuit


Retable de la Chapelle du Couvent des Orphelin, gravement

vandalisée par de jeunes toxicomanes en mai 2016.



Hôtel -Dieu et les Dames d'Ounans

Couvent des Orphelins (XVIIeme)


Et sur la rive gauche du Doubs, au delà du pont roman :


Cloître du couvent des Minimes (XVII°)

Rosace de l'hôpital du St Esprit (face interne) .
XVI° siècle (vitrage contemporain).
Admirablement restaurée par le propriétaire actuel.
Photo Dubuc ©

Rosace de l'Hôpital du St Esprit (face externe).
Photo Dubuc ©


L'une des particularités architecturales de Dole, ce sont ses innombrables escaliers qui datent des XVIIeme et XVIIIeme siècles. Qu'ils se situent encore à l'extérieur ou déjà à l'intérieur des bâtiments, du plus modeste en bois tourné au plus luxueux en marbre de Sampans et fer forgé ces escaliers sont tous beaux et présentent parfois des innovations techniques surprenantes tenant parfois à l'exiguïté des lieux ou au désir de faciliter la vie des malades ou des infirmes comme à l'Hôtel Dieu où les marches ont été conçues de telle façon que leur ascension soit rendue plus aisée au fur et à mesure qu'on les gravit.


Poussez les portes et vous les découvrirez sans peine dans les cours d'hôtels particuliers. La plupart sont classés.





Escalier de l'hôtel de Champagney



Escalier tour rue de Besançon



Rue de Besançon



Escalier double de l'Hôtel de Froissard permettant le passage des voitures à cheval.


Hôtel Tricalet de Taxenne, rue Arney


Hôtel de Citeaux, rue du Collège


Escalier couvent des Cordeliers

Escalier en bois tourné rue des Arènes

Escaliers rue de Besançon (XVII°)


Rue de Besançon



Escaliers de l'Hôtel Dieu








Exceptionnel
escalier à viorbe (XV°) rue de Besançon




Hôtel Belon d'Aligny, rue du Collège





Rue du Collège

Couvent des Orphelins.




retour à la page d'accueil